Régionalisation des débits

L’étude de régionalisation des débits, rédigée par la fondation CIMA de Savone, fournit les valeurs de débit de pointe des crues pour différentes périodes de retour, sur l’ensemble du réseau hydrique montagnard, en ce qui concerne les bassins versants de plus de 20 km2.

Les détails scientifiques et techniques sont précisés dans le Rapport sur les zones de précipitations intenses et sur les zones de débit, disponible dans l’encadré de gauche.
Les résultats de cette recherche ont été enregistrés dans un système de visualisation de type SIG, dans le but de rendre l’information facilement et rapidement accessible.

Pour les bassins hydrographiques d’une superficie inférieure à 20 km2, la détermination des débits est effectuée selon la méthode SCS-CN du Soil Conservation Service. Un résumé de cette méthode est repris au troisième paragraphe du rapport ci-joint Linee guida per studi idrologici (Lignes directrices pour les études hydrogéologiques) disponible dans l’encadré de gauche. Par ailleurs, les études hydrogéologiques sur la détermination des débits, qui se basent sur des études détaillées, sont également prises en compte.

Pour les bassins versants débouchant dans la Doire Baltée, entre Aymavilles et Pont-Saint-Martin, l’étude de référence pour déterminer les débits est Studio Dora Baltea (Étude de la Doire baltée), réalisée par Hydrodata. La méthode est résumée au quatrième paragraphe du rapport ci-joint Linee guida per studi idrologici (Lignes directrices pour les études hydrogéologiques). Cette étude de la Doire baltée est disponible dans le SCT (Système de connaissances du territoire) de la Région autonome Vallée d’Aoste, dans la section consacrée aux zones non constructibles, où sont présentés les sections et les débits des crues pour différentes périodes de retour.